Accueil | les monuments protégés depuis 1998 | Ardennes | Bogny-sur-meuse - maison dite "Château Marcadet"


BOGNY-SUR-MEUSE
maison dite "Château Marcadet"

inscrite le 3 octobre 2000




Le bâtiment doit son nom à une famille d’industriels de Bogny-sur-Meuse. Michel Marcadet (1825-1891) était à la tête d’une importante fabrique de boulons qu’il dirigea ensuite avec son fils Arthur-Paulin. En 1888, Michel Marcadet achète le « chalet » du Pierroy que le conservateur des hypothèques de Charleville, Charles François, s’était fait construire vers 1860 sur les hauteurs de Bogny. Il s’agissait d’une petite résidence de loisir avec faux pans de bois et lambrequins bien dans le goût de l’époque. Arthur-Paulin agrandit le bâtiment (en 1896-97) et en réorganise les pièces autour d’un grand vestibule central. Il ajoute à l’extrémité Ouest une véranda décorée de vitraux présentant le travail de l’usine (fabrications des boulons, écrous, vis, ensemble – vitraux déposés au Musée de l’Ardenne).


L’ensemble présente à la fois un intérêt historique par le lien avec l’histoire métallurgique de la vallée de la Meuse et un intérêt décoratif. L’aménagement (vitraux, décors en stuc) est en effet représentatif du goût éclectique de la seconde moitié du XIXe siècle.



Bogny-sur-Meuse - Château Marcadet

détail d'un vitrail de la véranda