Accueil | les monuments protégés depuis 1998 | Ardennes | Charleville-Mézières - maison de direction de l'ancienne usine de la Macérienne


CHARLEVILLE-MEZIERES
Maison de direction de l'ancienne usine de la Macérienne

inscrite le 6 juin 2014 (façades et toitures)




Cette protection complète celle des bâtiments de l'ancienne usine, le 31 décemblre 2012.


L’histoire de l’usine « la Macérienne » est indissociable de celle de son fondateur, Gustave Adolphe Clément (1855-1928), un des industriels français les plus novateurs de la fin du XIXe siècle. Il commence par se lancer dans la construction de vélos. Pour faire face au succès cette entreprise, il quitte Paris et fait construire en 1894 deux usines, l’une à Levallois-Perret, l’autre à Mézières.


Au cours de la même campagne de travaux est construite, tout à côté de l’usine, une grande et belle maison patronale en brique et pierre, de style ouvertement néo-gothique, qui s’oppose volontairement au style classique et fonctionnel de l’usine. La fonction du bâtiment commande en effet son décor. Sur le fronton de la grille d’entrée la lettre C (pour Clément) est entourée de rayons à la façon d’une roue de bicyclette. À la production de vélos s’ajoutera ensuite celles de voitures et même de dirigeables.



Charleville-Mézières - ancienne usine de la Macérienne - maison de direction, depuis l'entrée principale - Gilles Vilain - CRMH - 27/09/2011