Accueil | les monuments protégés depuis 1998 | Aube | Bucey-en-Othe - château


BUCEY-EN-OTHE
château

inscrit le 12 janvier 2005




Le château, situé en fond de vallée, a été édifié à la fin du XVIe siècle, vraisemblablement par Louis de Madeil. Il comprend habitation et bâtiments de ferme. Il s’agit d’un ensemble fortifié. L’eau entoure les quatre côtés, et des tourelles de plan rectangulaire sont placées aux angles des ailes, pourvues d’ouvertures de tir. Ces dispositions se retrouvent dans de nombreux bâtiments de la même époque (château de Rosières, ou de Droupt-Saint-Basle).


Au XVIIIe siècle, l’aspect fortifié passe au second plan et le château devient une ferme (construction d’un pigeonnier à la fin du XVIIIe siècle). L’aile d’habitation sera aussi en partie modifiée au XIXe pour la façade sur cour, la façade vers l’extérieur gardant encore l’aspect du bâtiment d’origine.


Celui-ci s’étend sur 120m avec une largeur maximale de 43m. Il comprend une partie avec trois voies sur fosses réservée au levage des locomotives et à leur entretien, et une seconde partie, sous deux sheds, destinée à l’outillage. Les deux guerres mondiales n’ont pas endommagé gravement le bâtiment qui a perdu uniquement ses surfaces vitrées au cours d’un bombardement en 1944. L’électrification des lignes en 1955 n’a modifié ni la structure, ni l’aspect de l’atelier. L’arrêt de la sidérurgie et de l’exploitation du minerai lorrain au début des années 1980 marquent le déclin du trafic et du dépôt. La seconde rotonde est démolie aux trois quarts en 1981 ; celle qui jouxte l’atelier est inscrite au titre des monuments historiques le 28 décembre 1984. Un projet de réutilisation de l’ancien atelier, qui forme avec sa rotonde un ensemble cohérent, devrait permettre de présenter du matériel ferroviaire.



Château de Bucey-en-Othe - vu depuis l'Ouest - Jean Fusier, CRMH - 4 février 2003 Château de Bucey-en-Othe - l'aile Ouest - Jean Fusier, CRMH - 4 février 2003