Accueil | les monuments protégés depuis 1998 | Aube | Fontaine-les-Grès - église Sainte-Agnès


FONTAINE-LES-GRES
église Sainte-Agnès

inscrite le 31 mai 2010




L'église Sainte-Agnès est construite en 1956, à la demande d’André Doré, directeur de l'usine textile Doré-Doré à Fontaine-les-Grès. Sa réalisation a été confiée à Michel Marot, premier grand prix de Rome, en 1954, qui a conçu un édifice sur plan triangulaire, adapté au terrain situé en face de l'usine.


L'église évoque autant les granges traditionnelles de l'Aube avec sa grande toiture en tuiles plates et sa flèche en ardoise que les réalisations modernes de l'époque, avec son vaste espace intérieur lambrissé, ses sculptures en céramique d'Andrée Dienis et surtout, ses vitraux constitués de panneaux de verre industriel ondulés, peints par Jean-Claude Vignes.


Par son plan triangulaire unique en France en 1956 et par l'originalité et la qualité de son décor, l'église Sainte-Agnès a été très tôt reconnue et a reçu "L'équerre d'argent" en 1963. Sa construction reflète une période de création architecturale très riche en France, entre 1950 et 1960, dont les exemples les plus emblématiques sont la chapelle de Ronchamp de Le Corbusier et la chapelle de Vence.



Eglise Sainte-Agnès de Fontaine-les-Grès - vue générale - Jean Fusier 28/07/2009 Eglise Sainte-Agnès de Fontaine-les-Grès - vue intérieure - Gilles Vilain 28/07/2009 Eglise Sainte-Agnès de Fontaine-les-Grès - vitrail représentant saint Eloi - Jean Fusier 28/07/2009 Eglise Sainte-Agnès de Fontaine-les-Grès - plan