Accueil | les monuments protégés depuis 1998 | Aube | Fuligny - pigeonnier et portail d'entrée de l'ancien château


FULIGNY
pigeonnier et portail d'entrée de l'ancien château

inscrits le 26 novembre 2003




A la fin du XVIIe siècle, la famille d’Allonville possède la seigneurie de Fuligny. C’est vraisemblablement Armand-Jean d’Allonville (1731-1811), maréchal de camp en 1784, qui fit édifier le château aujourd’hui démoli. Seuls subsistent les pavillons d’entrée, le portail avec ses trophées et les armes de sa famille « d’argent à deux fasces de sable » ainsi que le pigeonnier. Celui-ci est élevé sur deux niveaux qui sont séparés par un large cordon en grès. L’ensemble est coiffé d’un toit en poivrière surmonté d’un lanternon. L’intérieur a conservé une partie des boulins et l’échelle pivotante. Les deux éléments valent comme témoins d’une ancienne demeure.



Fuligny - pigeonnier de l'ancien château - pilier de gauche - 21 novembre 1991