Les parcs et édifices protégés en Champagne-Ardenne :
une décennie de protection (1998 - 2009)




EURVILLE-BIENVILLE (château de Bienville)
ISMH - 31 décembre 2001


Le château de Bienville est édifié dans la seconde moitié du XVIIIe siècle pour Jean-Baptiste de Thomassin, seigneur de Bienville et maître de forges. L’édifice se compose d’un corps de logis prolongé par deux ailes de communs en retour dessinant un plan en U. Les percements sont réguliers et bien caractéristiques du XVIIIe siècle. L’aile nord, d’après un ancien plan de route de la fin des années 1760, n’est pas encore construite. Elle renferme une chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste mentionnée en 1780. L’aile sud est contemporaine de la construction du corps de logis et possède l’ancienne cuisine voûtée d’arête du château.


Inscription le 31 décembre 2001.

Un parc romantique enclos de murs et un jardin potager créé en 1808 complètent l’édifice. Le jardin potager conserve son tracé du début du XIXe siècle bien visible sur le cadastre de 1837. En revanche, le dessin du parc n’y figure pas encore. Le potager est protégé par des murs sur trois côtés dont certains ont une couverture formant auvent afin d’abriter les cultures en espalier. Le dernier côté s’ouvre au sud par une simple grille. L’ensemble renferme la maison du jardinier datée de 1808 et deux serres métalliques de la fin du XIXe siècle ainsi qu’une cave sous la terrasse supérieure du jardin. Si le château montre certaines transformations depuis le XIXe siècle (ajout de lucarnes, remplacement de boiseries), il reste cependant le témoin de l’évolution de plusieurs familles de maîtres de forges haut-marnais aux XVIIIe et XIXe siècles.

Accueil

© DRAC Champagne-Ardenne - juin 2008