Les parcs et édifices protégés en Champagne-Ardenne :
une décennie de protection (1998 - 2009)




MONTREUIL-SUR-BARSE (église Saint-Gilles)
CL - 14 novembre 2002


La reconstruction de l’église romane de Montreuil-sur-Barse a commencé dans les premières années du XVIe siècle par le chœur prolongé par trois travées de la nef. La consécration a eu lieu en 1513. L’espace est conçu dans l’esprit des églises-halle. Le lien créé entre la nef et le chœur par une petite travée en biais est visible dans plusieurs églises de cette partie du département. On lui a donné le nom de plan-Montieramey en référence au plan de l’église de ce village. Les travaux furent ensuite suspendus et une partie de l’ancienne nef romane (vers 1150) fut conservée, de même que le clocher dont les piliers anciens occupent encore à l’intérieur le centre de la première travée du XVIe siècle. Ce témoignage sur la façon dont les travaux étaient conduits est un des intérêts de l’église de Montreuil-sur-Barse. Au XIXe siècle charpente et couverture sont refaites (1869-1870) avec suppression des pignons qui surmontaient les murs de la nef.


Classement le 14 novembre 2002.

 

Plan extrait de la Statistique monumentale du département de l'Aube : tome deuxième : arrondissement de Troyes, cantons d'Ervy, d'Estissac, de Lusigny et de Piney / Charles Fichot. - Réimpression fac-similé de l'édition de 1888. - Saint-Julien : Edition de Sancey, 1980. - 562 p.

© Photos DRAC Champagne-Ardenne, 3 août 2008

Cliquer sur les images pour les agrandir

Accueil

© DRAC Champagne-Ardenne - juin 2008